dimanche 15 janvier 2017

Le maternage ou … ma bouée de sauvetage.


Portage, allaitement, cododo and co. C'est pour bébé, pour son bien être, selon moi dans la logique continuité de la grossesse, dans l'amour, avec mon ressenti. Parce que je fonctionne à l'instinct et que je ne sais pas faire autrement tout simplement.



Mais avec un peu de recul je me rend compte que cette façon de faire m'est aussi fort utile ! En fin de compte il n'est en rien surprenant que la grande majorité des mères dans le monde agissent de la sorte. En effet en Afrique, Asie, Amérique du sud. Dans tous les pays dit « en voie de développement » les mères portent leur bébé, les allaitent, dorment avec etc. C'est l'industrialisation et la modernité qui sont venus proposer d'autres façons de prendre soin des bébés. Donner le biberon, faire dormir bébé dans un berceau dans une chambre à part, mettre bébé dans une poussette etc. Ce sont des phénomènes très récents. Censé rendre service aux mamans, il est légitime de les remettre en cause et dans nos pays dis «  industrialisé » ( quel vilaine nomination d'ailleurs) de plus en plus de parents remettent en cause ses « options ».
Tout n'est pas à rejeter, par exemple la plus grande implication des pères est une chose positive, les approches de la science dans la compréhension des besoins du bébé on d'ailleurs permis d'étayer les bienfaits du maternage proximal etc.

Mais concrètement, je pense aujourd'hui que nombreuses de ses « options » censées servir la mère et l'aider dans son quotidien avec bébé, l'on en fait desservie.

Aujourd'hui encore, avec mon 3em bébé je me suis faite ses réflexions :
( Je précise que comme mon 2em bébé, il souffre de RGO interne, la position allongée lui est donc difficile à supporter. Est il nécessaire que je précise également que TOUS les bébés on un besoin accrue de présence, de chaleur, de contact etc. qu'on ne parle pas de caprices chez un bébé, que les pleurs sont normaux et le seul moyen d'expression de leurs BESOINS etc. ?)

Si bébé n'était pas au sein : je devrait me lever la nuit pour lui préparer des biberons et cela me demanderais une organisation logistique et financière pour gérer ce coût supplémentaire


Si bébé n'était pas porté, dans mon dos ou contre ma poitrine je ne pourrai pas assurer les tâches ménagères de la maison, j'aurai beaucoup de mal à écrire cet article, je ne trouverai que difficilement le temps de faire travailler mes filles avec qui nous pratiquons l'instruction en famille.
Ou pour faire tout cela sans doute devrais je laisser mon bébé pleurer, peut être accomplirais-je donc mes tâches, le cœur serré, les terminant épuisée physiquement et moralement.

Si bébé ne dormais pas avec nous, tout contre moi, je devrai me lever la nuit, passer du temps à le rendormir, puis chercher à me rendormir moi même. Mes nuits serais probablement bien plus fatigantes et je me lèverait le matin fatigué, à force, très sûrement irritée.

(Petite anecdote : Un jour j'ai demandé à un ami touareg si chez lui les mamans dormaient avec leurs bébés, il m'a répondu l'air surpris : « Pourquoi ? Pas vous ? » En fait, à travers le monde il est plus fréquent de cododoter que l'inverse!)

Pour mes trois enfants, je me suis demandée comment ferais-je si javait fait des choix différents ? Très sincèrement je ne sais pas, car comme pour chacun d'entre nous j'ai fait mes choix en fonction de qui je suis. Je fonctionne ainsi car je serai incapable de faire autrement. J'ai choisi ce qui me convient le mieux, ce qui me semble le plus juste pour mes enfants.
Ainsi bébé est au sein car c'est pour moi ce qu'il y à de plus sain ( oui facile le jeu de mot bon … hein!) Je n'est rien à emporter lorsque je sort, tout est là à porter de main … euh de bouche !

Bébé dors près de moi ce qui nous permet à tous les deux de nous réveiller à peine, pour qu'il prenne le sein, puis nous nous rendormons.
Il est porté ce qui me permet de le réconforter, d'apaiser ses pleurs et de calmer ses remontées acide tout en vacant à mes occupations.

Bien sûr tout n'est pas idyllique. Parfois bébé à du mal à se rendormir, parfois il pleur plus que d'accoutumé et le portage en écharpe ne suffit pas à l'apaiser. Il y à donc des jours où je suis plus fatiguée, la maison est très souvent en désordre car ses deux grandes sœurs se chargent de mon aménagement intérieur !

J'accueil chaque jour comme un jour nouveaux, unique et qui ne présage rien de demain. J'ai vécu le burn out maternel avec ma seconde. Trop de charges, la volonté de vouloir toutes les gérer d'une main de maître. Les choses étaient certes différentes, mes responsabilités de l'époque ne me permettaient pas ce «  laisser aller » que je m'autorise maintenant. Mais puisque je le peut, pourquoi m'en priver ? Vouloir correspondre à l'image de la mère épanouie sur tous les plans et qui gère tout sans faille ? Pour le côté épanouie oui je veut bien, mais la perfection, très peu pour moi, elle n'est pas de ce monde et je ne la recherche pas. Que l'on se dise en me voyant que je suis une mère qui « assure » ne fera pas de moi une bonne mère.

Alors j'ai fait mes choix, déjà pour ma première. Sans soucis du qu'en diras t'on.
J'ai fait mes choix en fonction de moi, de mes valeurs, de ce qui compte à mes yeux, de ce qui fait notre équilibre à mon mari, mes enfant et moi ( encore, oui je sais … et j'assume hihi!)

Il est nécessaire d'aller bien pour prendre soin de ceux qu'on aime. Il y à certes des aspects éprouvants aussi, par exemple je souffre du dos comme après chacun de mes accouchements et le portage m'est difficile. Mais nous faisons nos choix en fonction de ce qui nous est le plus agréable et/ou le moins difficile, le moins pénible. Hors il m'est préférable d'avoir mal au dos que de laisser pleurer mon bébé, ou qu'être contrainte à ne rien pouvoir faire parce que je dois le porter, le rassurer, le consoler …

Ces choix s'étendent aussi à l'éducation de mes filles, j’essaie d'être autant que faire ce peu dans la bienveillance. Cela comporte aussi sa part éprouvante, en effet un enfants qui à la place de s'exprimer et d'expérimenter … la prend ! Alors je sais que cela leur seras bénéfique dans leur développement émotionnel, psychique, dans leur confiance en elles etc. Mais cela est parfois pénible et éprouvant. Tout cela demande une énergie folle...

Mais comme j'ai répondu il y à peu, à une maman chère à mon cœur qui disait admirer ma façon de faire avec mes enfants et le fait d'être mère au foyer, de pratiquer l'IEF ( instruction en famille) etc.

Ce ne sont que des choix, ni plus ni moins méritoires. Nous faisons tous nos choix en fonction de ce qui nous convient le mieux. Je fait simplement les choses ainsi car je ne pourrait pas faire autrement.
J'essaie de faire de mon mieux avec ce que je suis.
Pour moi le maternage est ce qu'il y à de meilleur, de plus juste, de plus naturel. Je ne cherche pas à avoir le package, j'écoute juste mon instinct et ce qu'il me dicte c'est de répondre aux besoins de mes enfants. Et je me trompe parfois, je fait des erreurs souvent, mais j'essaie de respecter les besoins de chacun des membres de notre famille.

Il est important de s'accorder vraiment cette liberté et de ne pas subir une situation qui en fait ne nous correspond pas. De faire de réels choix et non pas de chercher à coller à une image à laquelle nous voudrions ressembler.



Si nous faisons nos choix, de manière éclairée avec notre cœur, en fonction de qui nous sommes vraiment … Alors nous seront apaisé et même dans la difficulté tout se passera bien !

mardi 10 janvier 2017

Les débuts de l'allaitement

Les débuts de l'allaitement.

Bébé viens d'arriver, première mise au sein, tétées de colostrum, montée de lait, échange de regard … mais aussi, parfois petits désagrément : cloques, crevasses, douleurs !

Les débuts de l'allaitement peuvent être idylliques, chaotiques ou simplement un petit peu compliqués. Je crois que la manière dont nous vivront les petits désagréments qui peuvent survenir dépendra aussi de la manière don nous les accueillerons.



Je vais vous parler un peu de mon expérience personnelle pour illustrer mes propos.

Pour ma première, les débuts de l'allaitement ce sont très bien passé. La première mise au sein fût légèrement douloureuse, j'ai eu une petite cloque, mais en aidant bébé à bien positionner sa bouche lors de la prise du sein, tout c'est estompé très vite, la montée de lait est arrivée avec quelques tensions, puis c'est parti pour 26 mois d'allaitement sereins. Le fait de savoir que ses étapes existent m'a permis de les accueillir sans stress.

Pour ma 2em les début se sont déroulés sans aucun accros, il faut dire que le sevrage de mon aînée avait eu lieu 2 mois avant sa naissance, je suppose que cela à sans doute facilité. Pourtant 2 mois après j'ai eu une candidose, avec douleurs, crevasses et il à fallu 2 mois pour s'en débarrasser, puis vers les 18 mois de ma fille j'ai eu un canal lactifère bouché et une ampoule de lait. Mais avec les bons gestes, comme pour le reste c'est passé et nous avons continué jusqu'à ses 28 mois.

Pour bébé 3, les débuts furent difficiles : cloques, crevasses, montée de lait fulgurante 36h après la naissance avec engorgements, candidose, REF comme pour les première, RGO chez bébé… Bref, somme toute pas très agréable comme début. Mais sachant que tout cela n'était que passager, je n'est pas renoncé, je savait qu'avec les soins appropriés, un peu d'aide à bébé pour un bon positionnement, avec la montée de lait qui allait se réguler etc tout rentrerait dans l'ordre incha'Allah.

Mais j'ai pensé aux jeunes mamans, qui vivent cela pour un premier allaitement sans être informées, il est alors compréhensibles que certaines se découragent. Quant on à mal et qu'on ne sais pas que cela peut arriver, qu'il y à une solution, qu'on ne sais pas combien de temps cela va durer etc. L'esprit humain à vite tendance à nous faire imaginer le pire … «  Mais c'est ça allaiter ! Je ne supporterait pas d'avoir mal tout le temps » etc.
De plus l'entourage, les mœurs, l’environnement et notre culture peut être un facteur aggravant. Dans une société où il est normal de donner du lait artificiel dans un biberon, quant on à mal, la tentation est grande de céder à cette facilité surtout lorsque l'on ignore les tenant et les aboutissant de ce choix sur le bien être de notre bébé. Quant on sais que le lait artificiel contient de la taurine de synthèse, de la maltodextrine de synthèse, de l'aluminium ( substance neurotoxique) qu'il contient 6 fois moins d'acides gras essentiels nécessaires au bon développement cérébral. Quant on sais que le lait artificiel est composé de molécules bien plus grosses que le lait maternel et que sa digestion est difficile pour le bébé humain ( en effet le lait artificiel provient des vaches, il est donc conçu pour les petits veaux qui on 4 estomacs ) On se dit qu'en fin de compte la nature est bien faite et qu'il y à sans doute du bon sens dans le fait que les mammifères soient tous pourvu du lait qui convient parfaitement à la croissance de ses petits, et que nous n'échappons pas à cette règle. Alors sans doute avec ses éléments à l'esprit, la tentation de donner un biberon de lait maternel ne se feras pas sentir et notre patience face aux petites difficultés sera plus solide.

Si nous savons que les crevasses sont la plupart du temps dû à un mauvais positionnement, une mauvaise prise en bouche du sein et qu'il suffit de corriger cela pour en être très vite débarrassé, il est alors plus facile de patienter.

Si nous savons qu'il est fréquent et normal qu'un nouveaux né réclame le sein très souvent, y compris la nuit, mais que cela est passagers, qu'il va se réguler et espacer les tétées progressivement. Il est alors plus facile d'accepter la fatigue quelque temps.

Si l'on sais que l'allaitement n'est pas qu'une nourriture physique mais émotionnelle, psychique. Que c'est un lien qui rassure et réconforte bébé et libère de l'ocytocine. Il est alors plus doux de le laisser téter à volonté même si c'est très souvent ! 

Si l'on à conscience que tout passe et que bientôt bébé marcheras, grandiras, s'éloigneras de nous aussi. Il est plus agréable de combler ses besoin temps qu'il est encore dépendant, il ne le seras plus bien assez tôt !

Si notre entourage nous encourage et nous soutient, il est plus facile de supporter les petits désagrément, il est plus facile de se faire confiance et faire confiance à son bébé.

Malheureusement, l'allaitement maternel est encore trop peu répandu. Même s'il revient doucement sur le devant de la scène, le corps médical qui entoure la maman est très souvent mal formé, voir pas formé du tout pour l'accompagnement et le soutient à l'allaitement. De très mauvais conseils sont parfois donnés : « vous n'avez pas assez de lait : donnez un biberon de lait artificiel » « votre bébé ne dois pas téter plus souvent que toutes les 3h » «  votre bébé ne suis pas les courbes du carnet de santé votre lait ne lui suffit pas » « l'allaitement au delà de 6 mois ne sert à rien » etc. Des inepties pourtant servient par un personnel médical ignorant en matière d'allaitement maternel.
De nombreuses mamans pensent sincèrement que le choix entre l'allaitement maternel et le lait artificiel est un choix basé sur 2 options quasi similaires. Hors ce n'est absolument pas le cas. La différence est aussi grande qu'entre du thon et du caviar ! ( Même si je n'est jamais mangé de caviar j'imagine que ce n'est pas du tout la même chose hihi!) Ou si vous préférez c'est comme décider de donner du lait de chat à un mouton …. ça ne nous viendrait pas à l'esprit ! D'ailleurs a t'on déjà vu une chatte ne pas avoir assez de lait pour ses petits, où que son lait ne sois pas assez nourrissant ?

Il est primordial de se renseigner, de chercher les informations. N'hésitez pas à questionner d'autres mères allaitantes, posez vos questions, allez à des réunions LLL, rejoignez des groupes de discussion sur internet... Vous pouvez prendre contact avec une conseillère en lactation, une animatrice LLL, consulter le site internet de La Leche League qui est une mine d'informations.

Et écoutez vous, suivez votre instinct, ayez confiance en votre bébé. Si ce qu'on vous dis ne résonne pas en vous, vous semble être un mauvais conseil, n'hésitez pas à poser vos question ailleurs pour avoir un avis objectif.

La connaissance, en tout domaine est un atout majeur. Vous serez bien plus forte pour mener votre allaitement à terme si vous êtes bien informé. Cela vous permettra de surmonter les petits tracas qui peuvent survenir pendant l'allaitement et qui ne devraient pas vous inquiéter. Etre armés de connaissance vous permettra aussi de surmonter les éventuels jugements et critiques de l'entourage, de ne pas céder aux mauvais conseils et de renforcer votre confiance en vous et en la sagesse qui à été mise dans la création de votre corps. Que vous soyez ou non croyante, connaître la perfection des mécanismes du corps humain permet de réaliser pleinement le potentiel que Le Vivant à mis en nous !


Bel allaitement à vous !

mercredi 30 novembre 2016

Coffrets cadeau naissance peints à la main

Coffrets cadeaux naissance 

by OumiMôme


Voici de magnifiques coffrets peints à la main.

Des coffrets uniques, peints à la main. Un cadeau original pour un événement exceptionnel.




Coffret cadeau naissance
by OumiMôme








Ce coffret de confection artisanale, peint à la main contient :

- 1 bavoir bandana 100% coton
Confectionné par nos soins et peint à la main. ( Lavable en machine à basse température, sèche linge en mode délicat)
- 6 lingettes lavables pour le change de bébé.
Composées d'une face en éponge de bambou absorbante et d'une face en micropolaire permettant un nettoyage doux ( efficace y compris avec de l'eau uniquement)
- 1 pot de baume argidoux contre les érythèmes.
Composé d'argile verte, beurre de karité, huile d'olive, cire d'abeille, miel et calendula. Pour le popotin de bébé mais pas seulement, très efficace pour soulager les irritations, rougeurs, gerçures etc.

Disponibles pour le petit prix de 27 euros (possibilité d'envois en colissimo à l'adresse de votre choix pour 7 euros)


Coffret petit prince







Coffret petite fleur


dimanche 20 novembre 2016

Baume argidoux contre les érythèmes

Le baume au secours des rougeurs et irritations de la peau

Pour celles qui le connaissent, le baume douceur bébé vert devient : baume argidoux


Baume argidoux

mercredi 16 novembre 2016

Accoucher en plateau technique


salam aleykoum, que la paix soit sur vous.

Voici un article anciennement publié sur MM-blog que je vous re-partage ici :

La plupart d'entre vous connaissent l'existence des AAD ( Accouchement A Domicile ). Ou encore des accouchements physiologiques en maternité ( accouchements sans péridurale ) Et bien sûr les accouchements classiques à la maternité avec suivi en centre hospitalier.



Il existe une autre alternative encore méconnue : les accouchements en plateau technique.


vendredi 11 novembre 2016

Eduquer ses enfants à une consommation consciente

Salam aleykoum, que la paix soit sur vous.

Je vous partage un autre article écrit pour ahly en 2014. Cet article, toujours d'actualité mérite de vous êtres proposé ici :



Nous vivons dans une société de consommation, tout s'achète, tout se vend, la publicité est omniprésente et l'obsolescence programmée nous pousse à l'achat. Les industries nous offrent pléthore de produits tous plus attrayants les uns que les autres.

mercredi 2 novembre 2016

Parfumer ses produits ménagés home-made à moindre coût.

Salam aleykoum, que la paix soit sur vous.



Voici la méthode la plus simple, naturelle, économique pour parfumer ses produits ménagés home-made.

dimanche 30 octobre 2016

Les aliments raffinés

Connaissez-vous ahly magazine ?



Je suis rédactrice chez eux depuis plusieurs années maintenant, à vrai dire depuis le tout premier numéro et c'est un honneur.

Dés maintenant je partagerais sur le blog de temps en temps des anciens articles que j'ai rédigé pour ahly dans la rubrique consom'action. si vous ne connaissez pas encore découvrez le webzine ahly en cliquant ici

Et si le coeur vous en dit vous pourrez aussi vous abonner et découvrir les actualité positive que je rédige pour chaque numéro ainsi que de nombreux articles écrit par des professionnels, toujours autour de la spiritualité, de la famille, du bien être etc. avec un thème spécial pour chaque numéro et des découvertes, des témoignages et pleins de surprises.

(Petit bémol les articles que je partagerai ici sont la version non corrigé, vous connaissez ou avec sans doute remarqué mon problème de dysorthographie pour lequel je vous prie de bien vouloir me pardonner !)


Les aliments raffinés:





Depuis plus d'un demi-siècle notre alimentation à considérablement changé. A l'ère de l'industrialisation, nos aliments ressemblent plus à des produits de dînette qu'à des aliments issus de la terre. Biens lisses, biens calibrés et biens blancs ! Mais comment réussit ont à obtenir des céréales si blanches, un sucre comme neige et surtout à quel prix ?

samedi 22 octobre 2016

Nouveau modèle de protèges slip

Voici nos protèges slip nouveau modèle.

Nous les avons fait avec des ailettes plus larges pour un meilleur maintien et plus de confort. 

Toujours au meilleur prix !




Ceux ci sont en bambou coloris violet pour 4.20 euros l'unité. 

vendredi 21 octobre 2016

Tissus Oeko-tex c'est quoi ?

Salam aleykoum, bonjour

Oeko-tex oui, mais encore ?

Ce mot étrange est en fait un label qui offre des garanties humaines et écologique sur les textiles. C'est un label européen reconnu internationalement, créé par une association allemande indépendante.

Chez Oumimôme nous utilisons en très grande majorité des tissus oekotex.. Tout particulièrement pour les produits d'hygiène destinés aux bébés et aux mamans.
Les rares cas où nos tissus ne sont pas garantis par ce label cela concernera le tissu polaire ( non le micro-polaire ) et éventuellement certains tissu coton pour la face apparente des bavoirs bandanas ( wax etc. )

vendredi 14 octobre 2016

Les huiles essentielles, un produit noble.

Salam aleykoum, que la paix soit sur vous.

Aujourd'hui je voulait vous parler des huiles essentielles. Celles ci ce sont démocratisés et sont désormais accessible à tous dans n'importe qu'elle pharmacie, sur internet, dans les magasins biologiques etc.


Malgré leur accessibilité nous sommes souvent peu informés sur les méthodes de productions de celles ci et ce qu'elles sont réellement. Il nous arrive donc de les utiliser quelque peu déraisonnablement.

jeudi 6 octobre 2016

Des plantes pour soulager le mal de tête

Salam aleykoum, bonjour.




J'ai longtemps cru que les plantes n'étaient pas suffisamment efficace contre les douleurs et en particulier contre les maux de tête. Malgré de nombreuses recherches cela demeurait de la méconnaissance. Car en fait l'acide salicylique plus connue sous le nom d'aspirine est présent dans la nature et c'est de là, en fait,  que l'homme l'as synthétisé en petits comprimés !

mercredi 5 octobre 2016

Lingettes lavables à gogo !

Des lingettes de toutes les matières, de toutes les couleurs, de toutes les formes ( ou presque ).

Voici notre gamme de lingettes lavables enfin en photos !



vendredi 30 septembre 2016

Choisissez vos coloris, composer votre mélange de couleurs

Salam aleykoum, Bonjour.

Comme vous le savez certainement, chez Oumimôme on confectionne principalement sur commande. C'est pourquoi vous pouvez choisir vos coloris préférés et les assembler à votre guise ! Que ce soit pour les serviettes hygiéniques lavables et protèges slip, mais aussi pour les culottes de protection et les couches TE1.

mercredi 28 septembre 2016

Couverture de portage.

Salam aleykoum,bonjour

La voici la voila en en fibres et en fils la supeeeeeer couverture de portage !



Je vais vous conter l'histoire de sa naissance !

Il était une fois ... Moi ( mégalomanie à part ça commence par moi hihi ). Et Un petit bout de vie qui grandissait dans mon ventre ! Mais c'est que ce petit bout va pointer son nez en hivers ... et mes autres petits bouts à moi sont nés aux jours ensoleillés !

Qui dit accouchement en plateau technique dit sortie dans les 4 heures qui suivent la naissance si tout se passe bien incha'Allah ! Et donc froid ... à priori. Et il n'est pas question que je mette ce petit être ailleurs que lové contre moi, bien au chaud dans une écharpe de portage. Mais un si petit bout, je ne peu pas l'habillé chaudement en dessous de l'écharpe !?

Einhein ! réflexion ...

Lots à saisir !

Salam aleykoum, bonjour.

Voici plusieurs lots à saisir ils sont en série limité et en promo ! Qualité Oumimôme profitez en !












Lot de 3 serviettes flanelle fines ( idéales pour ados ou en début et fin de cycle ) Toutes douces et très confortables : 21 euros hfdp (au lieu de 24)






Lot multicolore bambou effet au sec, model"normal". Doux, confortable absorbant. 25 euros les 4 (au lieu de 28)

dimanche 28 août 2016

L'automne

Salam aleykoum, bonjour.



C'est encore un peu tôt me direz vous pour parler de l'automne ...

Pourtant ces jours, en quelques jours, les feuilles ont commencées à jaunir, l'odeur de l'air a changé. Ce petit quelque chose à chaque saison que l'on sent, que l'on perçois, qui annonce un changement dans la nature. Madame automne pointe déjà le bout de son nez, je la sent, je l'hume délicatement. Oui j'aime l'automne, j'aime chaque saison et je savoure le parfum de chacune d'elle, mais l'automne à ce petit air de mélancolie, cette douceur et ses tas de souvenirs ... J'aime l'automne !

dimanche 24 juillet 2016

Ce qu'être mère

Salam aleykoum, bonjour.

J'ai souhaité partager ici un article que j'avait rédigé pour MM-blog. Le site rencontrant quelques soucis technique récemment je voulais pouvoir le partager aisément, car je vois souvent des mamans dépassées par l'implication que leur réclame leur tout petit. J'espère que cet écrit pourras être utile à ses mamans et à toutes celles qui à un moment ou à un autre se sentent dépassée (et c'est le cas de la plupart d'entre nous je pense !)




Être mère, devenir mère, se sentir mère.

On entend toutes sortes de choses sur le fait d'être maman. Mais très peu de jeunes mamans sont réellement préparées au rôle extraordinaire qu'elles s'apprêtent à prendre.

jeudi 21 juillet 2016

Minimalisme &Co : La chance de donner du sens !

La chance de donner du sens !
Je peux faire du cynisme ? Oui, je m'en fiche, je fais ce que je veux d'abord ...

Minimalisme, zéro déchets, bio, healthy (je ne sais même pas ce que ça veut dire) DIY ( ça non plus mdr mais apparemment ça désigne le fait maison !?) bref des soucis de riches quoi !
Ou comment les bobos rendent classe des trucs de pauvres ...



mercredi 20 juillet 2016

Bavoirs bandanas : collection fille

Voici quelques coloris filles de nos bavoirs bandanas

Les bavoirs se ferment par deux rangs de pression qui permettent de les ajuster. L'intérieur est soit en éponge de bambou soit en coton à mailles croisé, deux matières absorbantes qui rendent ses bavoirs jolis et pratiques.

Ne sont ils pas craquant ?